Quel Rhum choisir : tous nos conseils d’expert pour le choisir, le déguster

Le Rhum, cet élixir du soleil, est issu de la canne à sucre appelée autre fois « Roseau de miel », et il provient d’une grande variété de terroirs.

Si le Rhum trouve son origine dans les Caraïbes, il peut aussi provenir d’autres régions du monde et notamment des Iles de l’Océan Indien.

Les Rhums peuvent être classés en deux grandes catégories : Les Rhums agricoles et les Rhums de Mélasse dits Rhums traditionnels. Trois grands styles les définissent : Les Rhums de style Français, Les Rhums de style Anglais, Les Rhums de style Espagnol.

Il existe une diversité étonnante de Rhums, ce qui fait que le Rhum se déguste de façons très différentes, selon qu’il soit, blanc, ou ambré, ou vieux. Parmi ceux-ci il y en a qui sont, moelleux, épicés, plus ou moins forts ou plus doux …

Si toutes les boissons issues de la canne à sucre ne portent  pas l’appellation « Rhum », elles en sont qui méritent qu’on les évoque. Il s’agit de la Cachaça emblématique du Brésil et  l’Aguardiente de Colombie.

Le Rhum se consomme pur ou en cocktail. Il trouve une belle place dans la fabrication des nombreux punchs et Rhums arrangés qui sont généralement élaborés avec des fruits tropicaux et des épices. Le Rhum vient aussi dans la préparation de recettes salées et surtout sucrées. Le Rhum s’accorde parfaitement avec certains mets, que ces mets soient exotiques ou pas.

L’association du Rhum à d’autres ingrédients (jus de fruits , sodas, Cointreau, Curaçao, Cognac, Champagne …) donne d’excellents cocktails. Si le moment privilégié pour déguster le Rhum et les cocktails au Rhum est traditionnellement l’apéritif, le Rhum est également et souvent, à juste titre, servi en digestif.

 

Le Rhum blanc

Il se boit sec, et quelques fois frappé quand il est très fort en alcool. Il s’agit là de sa dégustation tout en arômes.

Selon les traditions qui se sont perpétuées au fil des ans, le Rhum blanc agricole sera particulièrement prisé pour  la préparation du Ti Punch. Il est très présent aux Antilles Françaises et en Guyane française au moment de l’apéritif.

Le  Rhum blanc traditionnel, est souvent plus « light » que le Rhum agricole. Il sera notamment choisi pour la préparation des Rhums arrangés, spécialité de l’Ile de la Réunion.

Enfin, le Rhum blanc choisi avec soin (agricole ou traditionnel), interviendra dans la composition de nombreux cocktails, tel le célèbre Mojito.

 

Le Rhum ambré

Vieilli de 1 an à 1 an et demi dans des fûts ou foudres de chêne, il prend une couleur ambrée et est parfaitement adapté à la confection de cocktails. Il n’est généralement pas fort en alcool et il se consomme rarement seul, sauf à être pris « on the rocks ».  Le Rhum ambré est, sans conteste, l’allié idéal de cocktails, et il parfume subtilement et utilement bien des entremets, gâteaux et desserts.

 

Le Rhum vieux

Le rhum blanc vieilli en fût de chêne peut devenir un vrai nectar. Vieilli  dans un seul type de fût ou à tour de rôle dans différents fûts, qu’il soit agricole ou traditionnel, il prend alors la dénomination de rhum vieux, dès qu’il a passé au moins 3 ans dans ces fûts. Le nombre des années passées dans ces fûts, température, taux d’humidité et bien d’autres raisons, dont celles gardées secrètes en font des Rhums vieux secs ou moelleux, fruités ou boisés …  Toute cette recherche de finesse fait de nombre de Rhums vieux des alcools d’exception.

Sec, en Ti punch, en liqueur ou en cocktail, le Rhum vieux sublime les fins palais.

Le Rhum vieux apporte sa touche de magie à chaque utilisation, à chaque association, à chaque dégustation. A en croire les connaisseurs, le must reste la dégustation du Rhum vieux sec, en digestif.

 

La Cachaça

Appelée aussi « Rhum du Brésil », la cachaça est blanche ou vieillie. La cachaça va rarement au delà de 40° et elle peut se déguster pure. L’intérêt de la cachaça prend cependant toute sa dimension lors de la réalisation de la Caïpirinha, la célèbre boisson Brésilienne dont sucre de canne et citron vert sont indissociables.

 

 

Choisir un Rhum pour soi ou à offrir, déguster un Rhum, c’est aussi connaitre les secrets du Rhum et ainsi faire le bon choix de Rhum pour la bonne circonstance.

Aujourd’hui, dans la plupart des grandes métropoles, des caves ou liquor stores bénéficiant d’un choix suffisant, vous en proposent. Il est encore mieux est de pouvoir bénéficier des conseils d’un spécialiste. Celui-ci vous aidera, à choisir entre un Rhum VSOP ou XO, un Rhum de « solera » ou un « single cask », etc.

 

A Paris, ces conditions sont réunies : La boutique Christian de Montaguère possède une cave à Rhum exceptionnelle, qui vous offre un choix extrêmement large de Rhums : Rhums de la Caraïbe, Rhums d’Amérique du Sud, Rhums de L’océan Indien et Rhums du reste du monde. Vous pouvez après conseil de ce spécialiste, ou faire votre choix en boutique ou passer commande par email en vue d’une livraison par coursier ou d’une expédition, à votre domicile ou à l’adresse de votre choix, selon votre souhait.

Participer à des dégustations et ateliers Rhum est une autre façon d’en savoir plus sur les Rhums et la dégustation de Rhums. Pour cela, la boutique Christian de Montaguère est le lieu qu’il vous faut. Consultez le programme de dégustations et ateliers Rhum, sur ce site !